Les bienfaits de la sophrologie sur les enfants

 

Aujourd’hui comme jadis, la tâche la plus importante et la plus difficile de l’ éducation est d’aider l enfant à donner un sens à sa vie »

 Bruno Bettelheim                                                                                                                               


La sophrologie peut en ce sens apporter beaucoup de confort  et de réponses positives à l’enfant.

Se socialiser, apprendre à vivre en communauté, trouver sa place à l école ou au sein de sa famille, aborder les changements de la vie (déménagement, séparation, maladie, naissance, deuil…) sont parfois source d’angoisses chez l’enfant.

Ces angoisses peuvent se traduire sous différentes formes:

agitation passagère ou constante, anxiété, baisse de la vitalité, de la motivation, repli sur soi-même, difficultés à se concentrer, sommeil perturbé, pulsions, phobies, douleurs …

La sophrologie n’a cessé de démontrer son efficacité dans tous ces champs d’action.

Elle est désormais recommandée par beaucoup de professionnels de santé (psychologues, pédiatres, pédopsychiatres, médecins généralistes….) ou autres (directeurs d’écoles, de foyers…).

 

Les objectifs de la Sophrologie vont être pour l’enfant :

  • D’apprendre à gérer ses angoisses, ses peurs, ses pulsions
  • De prendre conscience de ses capacités
  • De l’aider à découvrir son schéma corporel
  • D’exprimer ses émotions
  • D’apprendre à se détendre, à se poser
  • D’améliorer sa concentration…..

Faire entrer la Sophrologie dans la vie d’un enfant c’est l’aider à grandir autrement.

Les techniques de la Sophrologie sont très abordables, ludiques, douces et adaptées.

Elles s’adressent à des enfants à partir de 5 ans et même parfois plutôt selon leur maturité.

 

Elles initient l’enfant :

A contrôler sa respiration, à se relaxer, à se mettre à l’écoute se son corps par des exercices de détente musculaire et à mettre à profit son imagination.

Lorsqu’il est demandé à un enfant de visualiser les problèmes qui les ennuient, ils sont très souvent capables de faire appel à leur imagination pour les expliquer et mettre une image positive sur leurs maux et surtout de lâcher-prise quand le thérapeute l’invite à le faire.

En Sophrologie, l’enfant découvre qu’il va mieux par lui-même, grâce aux outils proposés.

Le Sophrologue n’est qu’un accompagnateur dans l’acquisition de son autonomie et de son bien-être.